Andy Kim

Andy Kim (né Andrew Youakim; aussi connu sous le pseudonyme de Baron Longfellow), auteur-compositeur, chanteur (né le 5 décembre 1946 ou 1952 à Montréal, au Québec). Andy Kim est un des auteurs-compositeurs les plus connus au Canada. Il a commencé adolescent en composant des chansons pour une émission télévisée, un peu comme Paul Anka et Neil Diamond. Certains de ses grands succès, comme « Sugar, Sugar », « Rock Me Gently », « Baby I love You » et « How’d We Ever Get This Way » se sont vendus à plus de 30 millions d’exemplaires. Il est le premier à avoir reçu le prix Juno pour meilleur chanteur masculin en 1970. Il a connu un succès limité sous le nom de Baron Longfellow, dans les années 1980 et 1990. Andy Kim a été intronisé dans le Hit Parade Hall of Fame de Billboard, dans le Temple de la renommée de l’industrie de la musique canadienne, le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens (pour « Sugar, Sugar »), l’Allée des célébrités canadiennes et le Panthéon de la musique canadienne.

Andy Kim (né Andrew Youakim; aussi connu sous le pseudonyme de Baron Longfellow), auteur-compositeur, chanteur (né le 5 décembre 1946 ou 1952 à Montréal, au Québec). Andy Kim est un des auteurs-compositeurs les plus connus au Canada. Il a commencé adolescent en composant des chansons pour une émission télévisée, un peu comme Paul Anka et Neil Diamond. Certains de ses grands succès, comme « Sugar, Sugar », « Rock Me Gently », « Baby I love You » et « How’d We Ever Get This Way » se sont vendus à plus de 30 millions d’exemplaires. Il est le premier à avoir reçu le prix Juno pour meilleur chanteur masculin en 1970. Il a connu un succès limité sous le nom de Baron Longfellow, dans les années 1980 et 1990. Andy Kim a été intronisé dans le Hit Parade Hall of Fame de Billboard, dans le Temple de la renommée de l’industrie de la musique canadienne, le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens (pour « Sugar, Sugar »), l’Allée des célébrités canadiennes et le Panthéon de la musique canadienne.


Andy Kim

Jeunesse et début de carrière

Fils d’immigrants libanais, Andy Kim va à l’école à Montréal. L’année de sa naissance varie selon les sources. Andy Kim affirme qu’il a quitté Montréal pour New York à l’âge de 15 ans afin d’accomplir son rêve de faire carrière en musique pop. Il est recruté par le célèbre auteur-compositeur Jeff Barry (« Be My Baby », « Then He Kissed Me », « Chapel of Love ») pour sa nouvelle étiquette Steed Records et il enregistre son premier single, « Give Me Your Love », pour 20th Century Fox.

Carrière d’auteur-compositeur-interprète: 1968-1975

Andy Kim et Jeff Barry forment un duo d’auteurs-compositeurs au succès phénoménal, commençant avec l’enregistrement de « How’d We Ever Get This Way ». Cette chanson connaît un succès majeur en 1968 au Canada et aux États-Unis, se vendant à plus de 800 000 exemplaires. Neuf chansons d’Andy Kim se retrouvent ensuite dans les Top 40, la plupart coécrites avec Jeff Barry pour le marché adolescent. Parmi celles-ci on retrouve les succès Top 20 « So Good Together » et « Baby, I Love You » (cette dernière de Jeff Barry, avec Phil Spector), qui se vendent chacune à plus d’un million d’exemplaires. En plus de s’associer au jeune homme, Jeff Barry a donné à Andy Kim un conseil inestimable en lui recommandant de ne jamais renoncer aux droits de publication de ses chansons.

Andy Kim connaît un succès semblable lorsqu’il compose avec Jeff Barry et Ellie Greenwich les chansons de la série télévisée d’animation The Archies, à laquelle il prête aussi sa voix. Parmi ces compositions, celle qui connaît le plus grand succès, « Sugar, Sugar », demeure pendant quatre semaines au premier rang du Hot 100 de Billboard en 1969. Elle se vend à plus de 13millions d’exemplaires, ce qui en fait le single le plus vendu de l’année. Des artistes aussi différents que Ike, Tina Turner, Bob Marley et Wilson Pickett en ont enregistré leurs propres versions. Dans la première édition des Prix Juno, en 1970, Andy Kim est nommé meilleur chanteur masculin.

Andy Kim s’installe à Los Angeles en 1974, mais il revient fréquemment à Montréal. Sa carrière connaît un certain ralentissement jusqu’à ce qu’il fonde Ice Records avec son frère Joe (qui est son agent). Ice lance l’album Andy Kim (1974) et le single « Rock Me Gently ». Cet enregistrement introduit une sonorité plus mature, tranchant avec le style « bubblegum » ou « teenybopper » de ses compositions précédentes. La chanson atteint le premier rang au Canada et aux États-Unis. Elle demeure sur le Hot 100 de Billboard pendant quatre mois. Elle est aussi très populaire au Royaume-Uni et dans le monde entier. Le single se vend à plus de 3 millions d’exemplaires dans le monde entier.

Andy Kim apparaît plusieurs fois à la télévision pendant cette période. On le voit notamment dans The David Frost Show (1969), Top of the Pops (1974) et American Bandstand (1969-1975). Il participe à la cérémonie des Prix Juno en 1975, où il est nominé dans les catégories Compositeur de l’année, Producteur de l’année et Single le plus vendu (pour « Rock Me Gently »). Il effectue aussi une tournée mondiale en 1974.

Carrière sous le nom de Baron Longfellow

Après l’immense succès de « Rock Me Gently », Andy Kim est peu actif. Il se retire presque entièrement de l’industrie musicale après avoir été dévasté par la mort de son père en 1976. Néanmoins, Gordon Mills, le gérant de Tom Jones, signe avec lui à la fin des années 1970. Gordon Mills recommande à Andy Kim d’adopter le pseudonyme de Baron Longfellow pour se distancer de son image d’idole des adolescents. En 1980, Kim-Longfellow lance le single « Amour », dans le genre adult-contemporary. Il est nominé aux prix Juno en 1982 dans les catégories Single de l’année et Auteur-compositeur de l’année. Il est aussi populaire en Europe.

Andy Kim connaît un succès limité sous le nom de Baron Longfellow dans les années1980 et 1990. Il continue à composer, à enregistrer et à se produire en scène à l’occasion, mais demeure assez éloigné des palmarès.

Nouveaux succès de carrière: 2004-2015

Après s’être lié d’amitié avec Ed Robertson, des Barenaked Ladies, en 1995, Andy Kim commence à partager son temps entre Los Angeles et Toronto. Ed Robertson tire Andy Kim de sa retraite en écrivant avec lui le single de 2004 « I Forgot to Mention ». La chanson est un hit du Top 10 au Canada. Elle vaut à Andy Kim le prix pour meilleur artiste solo indépendant à la Canadian Music Week’s Indie Awards en 2004. Andy Kim collabore ensuite avec Ron Sexsmith pour la chanson «Whatever Happened to Christmas» en 2005.

Un Andy Kim revivifié effectue un retour en 2011 avec Happen Again, son premier album complet depuis 20 ans. Il poursuit ensuite avec l’album It’s Decided (2015). Celui-ci est produit par Kevin Drew, de Broken Social Scene, et enregistré sur étiquette Arts & Crafts. L’album reçoit des critiques généralement positives. En 2015, Andy Kim et Kevin Drew interprètent « Sister OK » dans The Late Show with David Letterman.


Activités caritatives

Depuis 2005, Andy Kim anime chaque année le Andy Kim Christmas Show, à Toronto, au bénéfice de plusieurs organismes caritatifs. De nombreux musiciens canadiens ont participé à l’événement, dont Sarah Harmer, Alex Lifeson de Rush, Sam Roberts et Ron Sexsmith.

Postérité

Plusieurs chansons d’Andy Kim ont été récompensées par des prix de laS.D.E. Certaines ont été reprises par des artistes comme Michelle Wright, James Last, the Monkees, Sha Na Na, Tom Jones, Wilson Pickett et Bob Marley. « Sugar, Sugar » a été utilisée dans plus de 40films et émissions télévisées, dont The Simpsons (1993), A Very Brady Sequel (1996), The Ice Storm (1997), Being Erica (2011) et Riverdale (2017).

Prix

  • Meilleur chanteur masculin, Prix Juno (1970)
  • Intronisé dans le Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens (« Sugar, Sugar »,2006)
  • Intronisé dans le Hit Parade Hall of Famede Billboard (2009)
  • Intronisé dans le Temple de la renommée de l’industrie de la musique canadienne (2016)
  • Intronisé dans l’Allée des célébrités canadiennes (2018)
  • Intronisé dans le Panthéon de la musique canadienne (2019)