Alessia Cara

Alessia Caracciolo, chanteuse, compositrice (née le 11 juillet 1996, à Brampton, en Ontario). Alessia Cara est une auteure-compositrice-interprète de musique pop, qui a vendu plus de 11 millions d’albums aux États-Unis et plus de 285 00 au Canada depuis ses débuts en 2015. Elle est probablement plus connue pour ses chansons Here et Scars to Your Beautiful. Elle a été nommée révélation de l’année aux prix Juno de 2016, et meilleure nouvelle artiste aux prix Grammy de 2018. Son premier album Know-It-All (2015) a gagné le prix Juno de 2017 pour l’album pop de l’année. Son album Pains of Growing (2018) lui a valu les prix Juno pour l’album de l’année, l’album pop de l’année et l’auteure-compositrice de l’année. Alessia Cara a également gagné un prix de la SOCAN, deux prix MTV Video Music et trois prix Canadian Radio Music.



Alessia Cara

Alessia Cara se produit en direct sur la radio publique WFUV à New York le 2 juin 2015.

Jeunes années

Alessia Cara naît et grandit à Brampton, en Ontario, où elle va à l’école secondaire catholique Cardinal Ambrozic. Son père est un Canadien d’origine italienne de première génération. Sa mère a immigré au Canada après avoir rencontré et marié son père en Italie. Alessia Cara grandit en parlant l’italien à la maison et en écoutant à la fois de la musique pop nord-américaine et italienne. Elle participe à des activités artistiques telles que le théâtre, le jeu, l’écriture de poésie et le chant. « J’ai toujours chanté, » déclare-t-elle à Teen Vogue en 2015. Je ne peux pas vraiment me souvenir d’un temps où je ne chantais pas, même quand j’étais enfant. J’ai pris une guitare dans mes mains pour la première fois à l’âge de 10 ans ; mes parents me l’ont offerte en surprise pour mon 10e anniversaire. J’ai commencé à suivre des cours à 13 ans, mais seulement pendant quelques mois, ensuite j’ai appris par moi-même. » 

Début de carrière

Lorsqu’elle a 13 ans, Alessia Cara crée sa propre chaîne YouTube et commence à publier des segments où elle chante diverses reprises de chansons, dont certaines de son idole et plus importante influence, Amy Winehouse. Trois ans plus tard, en 2013, Alessia Cara est découverte par Tony Perez, le fondateur de la maison de disques EP Entertainment, après que la fille de celui-ci lui ait fait écouter la reprise qu’Alessia Cara de la chanson Sweater Weather, de The Neighborhood. Toutefois, même après avoir signé avec EP Entertainment, et avoir été jumelée à un partenaire d’écriture, Sebastian Kole, la timide et introvertie Alessia Cara garde ces nouvelles pour elle-même et sa famille, choisissant de se concentrer sur la fin de ses études secondaires tout en lançant sa carrière. « Le plus difficile était de me faufiler et de jongler avec l’école et le studio en même temps, » déclare-t-elle à la revue Paper en 2015. « Je voulais continuer à faire l’expérience de l’école secondaire dans son intégralité. Je savais que la musique serait mon plan A, et que quoi que ce soit d’autre ne serait que me contenter de moins. Tout au fond, je priais pour ma chance. »

En 2014, Alessia Cara signe avec Def Jam Records, qui la met en équipe avec Pop & Oak (Nicki Minaj, Rihanna, Ariana Grande). Le 27 avril 2015, la maison de disque sort le premier simple d’Alessia Cara, Here, chanson inspirée de sa propre expérience d’isolement et de solitude lors d’une fête. La chanson, qui comprend des échantillons de Isaac Hayes et Portishead, est diffusée plus de 500 000 fois en une semaine sur The Fader. Elle est également un succès sur la liste virale de Spotify, et elle attire l’attention de publications telles que Billboard et Chatelaine. Harley Brown, de Spin, qualifie la chanson de « vignette richement texturée », alors que le Rolling Stone la classe 21e sur sa liste des 50 meilleures chansons de 2015. Here passe 34 semaines sur le palmarès des Hot 100 de Billboard, culminant au no.5. La chanson est éventuellement certifiée triple platine à la fois aux États-Unis et au Canada (voir aussi Attribution des disques de certification par Music Canada).

Four Pink Walls (2015)

Alors que Here grimpe les palmarès, Def Jam publie l’album EP (extended play) de 5 chansons Four Pink Walls, le 26 août 2015. L’album comprend Here, et 4 autres chansons originales, pour lesquelles Alessia Cara tourne elle-même ses propres vidéos, en style selfie. Loren Diblasi de MTV écrit que l’album « couvre la gamme complète d’influences, de la pop et de l’électro contemporains au soul d’époque. Partout, la voix de [Alessia] Cara est charmante tout en maintenant cette texture granuleuse que nous en sommes venus à aimer. » 

L’album EP reçoit des critiques généralement positives, et obtient un score moyen de 74/100 sur l’agrégateur Metacritic. Brittany Spanos du Rolling Stone donne 3,5 étoiles à l’album et écrit, « le lent et sulfureux R&B et la pop dynamique du premier album EP de la chanteuse canadienne de 19 ans, Alessia Cara, ressemble plus à un manifeste personnel qu’à une liste d’écoute pour une fête. » Michael J. Warren de Exclaim ! lui donne un score de 7/10 et écrit « les forces de [Alessia] Cara résident dans son opposition à la pop de vedette lustrée, et dans sa présentation autodéterminée, qui se reflète solidement dans son écriture. » La revue Paper surnomme Alessia Cara « la vedette de pop qui rend l’introversion cool. »

Alessia Cara fait ses débuts à la télévision avec une performance de Here au The Tonight Sow Starring Jimmy Fallon le 29 juillet 2015. Four Pink Walls culmine au no.11 sur le palmarès des albums canadiens de Billboard et au no.31 sur le palmarès des 200 albums de Billboard.

Know-It-All (2015)

Le premier album long-jeu d’Alessia Cara, Know-It-All, suit de très près Four Pink Walls et Here. Lancé le 13 novembre 2015, l’album comprend les cinq chansons de Four Pink Walls en plus de cinq nouvelles chansons originales coécrites par Alessia Cara, et produites par Pop & Oak et Sebastian Kole, entre autres. L’album présente les simples à succès Wild Things, qui culmine au no.50 du palmarès Hot 100 de Billboard, et qui est certifié or aux États-Unis et triple platine au Canada, ainsi que la chanson hymne Scars to Your Beautiful, qui culmine au no.8 sur le palmarès Hot 100, et est certifié double platine aux États-Unis, et platine au Canada.

L’album Know-It-All est généralement bien reçu par les critiques et obtient un score de 70/100 sur Metacritic. Clover Hope, de Billboard, le qualifie de « premier album présentant un fort sens d’idéalisme adolescent et une cuillerée de cynisme intelligent, » alors que Ryan B. Patrick de Exclaim ! le qualifie de « expression dynamique de la musique populaire, filtrée à travers une lentille d’angoisse adolescente et de déterminisme. » Jon Parele du New York Times écrit que l’album est défini par une « sincérité astucieusement maladroite ». Dans une opinion opposée, Jonah Bronwich de Pitchfork donne une note de 5/10 à l’album, en critiquant « des paroles fades et vaguement rebelles », et il écrit que « la personnalité attirante de [Alessia] Cara est parfois difficile à déterrer de dessous les couches de pop lustrée qui ont été versées sur elle. » Cependant, il note également que « les semences sont présentes pour l’avenir si elle (ou sa maison de disque) laisse respirer ses instincts les plus bruts. »


Know-It-All est certifié platine aux États-Unis et au Canada. En 2016, Alessia Cara est en nomination pour quatre prix Juno, et remporte le prix de l’artiste révolutionnaire de l’année. Elle est également en nomination pour six prix ASCAP Pop Music, et remporte le prix de la chanson la plus populaire (pour Here). La SOCAN la nomme révélation de l’année 2016. Elle passe une grande partie de l’année en tête d’affiche de sa première tournée. 

Elle se lance également dans d’autres projets. Elle chante Stay, du russe DJ Zebb, qui est certifiée double platine aux États-Unis et quadruple platine au Canada. Et elle chante la chanson How Far I’ll Go, écrite par Lin-Manuel Miranda, pour la bande originale du film d’animation de Disney, Moana (2016). Ce simple est certifié double platine aux États-Unis.

Alessis Cara remporte deux prix MTV Video Music en 2017, un pour le meilleur combat contre le système (Scars to Your Beautiful) et un pour le meilleur vidéo de danse (Stay). Elle est également en nomination pour quatre prix Grammy, et remporte celui du meilleur nouvel artiste.

The Pains of Growing (2018)

Le deuxième album d’Alessia Cara, The Pains of Growing, sort le 30 novembre 2018. Cet album est un moins grand succès commercial que son album précédent, il fait ses débuts au no.21 sur la liste des albums canadiens de Billboard, et au no.71 sur la liste des 200 albums de Billboard ; il ne grimpe pas plus haut sur aucune des deux listes. Le simple principal de l’album, Growing Pains, sort le 15 juin 2018. Il atteint le no.65 sur la liste Hot 100 de Billboard, et no.36 sur la liste des simples Canadiens.  

Comme ses créations précédentes, The Pains of Growing est généralement bien reçu par les critiques, et obtient un score de 72/100 sur Metacritic. Beth Bowles de Exclaim ! écrit « à seulement 22 ans, on sent que [Alessia] Cara n’est pas artificielle, ou qu’elle n’est pas un produit surproduit par sa maison de disque. Elle est brute et pure, elle est l’exemple évident d’une artiste qui ne fera que continuer sur sa lancée. » Nick Levine de NME qualifie The Pains of Growing de "second album victorieusement authentique qui prouve qu’elle est de plus en plus inoubliable. »

Alessia Cara lance sa tournée pour The Pains of Growing à Ottawa le 11 mai 2019. Elle fait également l’ouverture pour les spectacles américains et canadiens de Shawn Mendes cette même année. Alessia Cara est en nomination pour le prix Latin Grammy en 2019, pour la chanson de l’année et le disque de l’année. Elle est également en nomination pour six prix Juno en 2020, incluant le simple de l’année, l’album de l’année, l’auteur-compositeur de l’année, et l’artiste de l’année. Elle devait également animer la cérémonie à Saskatoon le 15 mars 2020, ce qui aurait fait d’elle la plus jeune animatrice des prix Juno de tous les temps. Cependant, le gala a dû être annulé en raison de la pandémie de COVID-19. Une cérémonie virtuelle a eu lieu en ligne, au cours de laquelle Alessia Cara a livré une performance et a remporté trois prix Juno : album de l’année, album pop de l’année et auteure-compositrice de l’année.

Prix

Prix Juno

  • Révélation de l’année (2016)
  • Album Pop de l’année (Know-It-All) (2017)
  • Album de l’année (The Pains of Growing) (2020)
  • Album pop de l’année (The Pains of Growing) (2020)
  • Auteure-compositrice de l’année (The Pains of Growing, Out of Love, et Rooting for You) (2020)

Prix Canadian Radio Music

  • Meilleur nouveau groupe ou artiste solo : catégorie CHR (2016)
  • Prix du choix du public (2017)
  • Meilleur nouveau groupe ou artiste solo : catégorie Mainstream AC (Here) (2017)

Autres

  • Révélation de l’année, prix SOCAN (2016)
  • Meilleure nouvelle artiste canadienne, prix iHeartRadio MMVA (2016)
  • Chanson populaire (Here), prix ASCAP Pop Music (2016)
  • Meilleur combat contre le système (Scars to Your Beautiful), prix MTV Video Music (2017)
  • Meilleur vidéo de danse (Stay), prix MTV Video Music (2017)
  • Révélation de l’année, prix Radio Disney Music (2017)
  • Meilleure nouvelle artiste, prix Grammy (2018)
  • Chanson de danse de l’année (Stay), prix iHeartRadio Music (2018)
  • Vidéo de l’année (1-800-273-8255), prix iHeartRadio MMVA (2018)
  • Meilleure performance de scène mondiale, prix MTV Europe Music (2018)