Aldous, J.E.P.

J.E.P. (John Edmund Paul) Aldous. Organiste, professeur, chef d'orchestre, compositeur (Sheffield, Angleterre, 8 décembre 1853 - Hamilton, Ontario, 23 janvier 1934). B.A. (Trinity, Cambridge) 1876.

Aldous, J.E.P.

J.E.P. (John Edmund Paul) Aldous. Organiste, professeur, chef d'orchestre, compositeur (Sheffield, Angleterre, 8 décembre 1853 - Hamilton, Ontario, 23 janvier 1934). B.A. (Trinity, Cambridge) 1876. Il fut organiste à la chapelle de l'ambassade britannique à Paris avant de s'établir, en 1877, à Hamilton,(Ont), comme o. m. c. de l'église presbytérienne Central. Il occupa par la suite des postes similaires à Saint Thomas, (Ont), et aux églises Saint Mark's et Saint Thomas' à Hamilton, revenant en 1884 à l'église presbytérienne Central. En 1884, il fonda et dirigea le Hamilton Orchestral Club, l'un des premiers orchestres de cette ville, et il succéda à Clarence Lucas comme chef d'orchestre de la Hamilton Philharmonic Society en 1890. Il fut responsable de la musique au Brantford Ladies College (1882-85) et au Wookstock Baptist College (1885-88).Fondateur et directeur de la Hamilton School of Music (1889-1908), il fut de même l'un des directeurs du Hamilton Conservatoire, (aujourd'huiRHCM). Il fut président (1894) de la Canadian Society of Musicians et fut nommé examinateur à l'Université de Toronto en 1896. Ada Twohy Kent, Mona Bates et H.J. Allen furent parmi ses élèves. Il composa quatre opérettes, Ptarmigan ou A Canadian Carnival (1895), dont des extraits furent publiés chez Anglo-Canadian et dont le livret est inclus dans Canada's Lost Plays (vol. I, Toronto 1978); A Golden Catch; Nancy ou All For Love; et The Poster Girl (v. 1902). Il écrivit aussi de nombreuses pièces brèves pour piano, orgue, choeur et voix, dont plusieurs furent publiées chez Suckling, Grossman, Ashdown, Vincent et Whaley Royce. Deux préludes et fugues inédits sont conservés, l'un à la Hamilton Public Library et l'autre à la Bibliothèque nationale du Canada. Le PMC a réimprimé son Prelude and Fugue pour orgue (vol. IV), ses oeuvres chorales « Grant, We Beseech Thee, Merciful Lord » et « Blessed are the Dead that Die in the Lord » (vol. IV) et son hymne « Egypt » (vol. V). J.Aldous a signé des articles dans The Organist's Quarterly Journal et The Violin.


Lecture supplémentaire

  • "J.E.P. Aldous," MJ, vol 2, 15 Jun 1888