Mills, Alan

En 1947, Alan Mills inaugura une brillante carrière de chanteur de folklore sur les ondes radiophoniques de la SRC : il participa jusqu'en 1959 à « Folk Songs for Young Folk » et de 1952 à 1955 à « Songs de Chez Nous », où figuraient aussi Hélène Baillargeon et les Art Morrow Singers.


Mills, Alan

 Alan Mills (né Albert Miller). Chanteur de folklore (baryton), auteur, comédien (Lachine [Montréal], 7 septembre 1913 [1912?] - Montréal, 14 juin 1977). Il interrompit sa carrière de journaliste à Montréal (1929-47), principalement au quotidien The Gazette, pour faire ses débuts comme basse avec les London Singers de John Goss, quintette vocal anglais avec lequel il effectua des tournées au Canada et aux États-Unis (1935-37). L'Opera Guild de Montréal lui confia ensuite des rôles de soutien dans La Flûte enchantée (1945) et Madama Butterfly (1947), puis il incarna le Leader dans l'opéra folk Down in the Valley (1953) de Weill, avec l'Opéra Minute.

En 1947, Alan Mills inaugura une brillante carrière de chanteur de folklore sur les ondes radiophoniques de la SRC : il participa jusqu'en 1959 à « Folk Songs for Young Folk » et de 1952 à 1955 à « Songs de Chez Nous », où figuraient aussi Hélène Baillargeon et les Art Morrow Singers. Il était souvent accompagné à la guitare par Gilbert « Buck » Lacombe (St. Eugene, Ontario, 12 mars 1921 - Laval, Québec, 19 décembre 2006). Ses émissions et enregistrements pour le SI SRC lui permirent de se faire entendre à l'étranger (1948-55) et il effectua par la suite deux tournées en Europe. Son premier concert à Ottawa, en 1949, fut suivi de nombreux autres, sans compter sa participation à divers festivals dans toute l'Amérique du Nord. Ses exécutions avec Jean Carignan en 1960 lors du Festival de folklore de Newport furent enregistrées chez Vanguard (VRS-9083). Les deux musiciens participèrent aussi plusieurs fois au Festival de folklore Mariposa. La chanson « I Know an Old Lady Who Swallowed a Fly » de Mills (Southern 1951) fut populaire parmi les chanteurs de folklore. Interprétée par Burl Ives, elle servit de trame sonore à un film de l'Office national du film du Canada du même nom (1964).

Comme comédien, Alan Mills participa à quelques réalisations de l'ONF et joua également dans des pièces radiophoniques en anglais et en français, ainsi que dans des annonces publicitaires pour la télévision à Montréal. Ti-Jean and the Devil, pièce de théâtre de sa composition inspirée d'un conte canadien-français dont Carignan lui avait parlé, fut créée le 21 juin 1961 à la radio de la SRC.

L'un des principaux vulgarisateurs du folklore canadien, A. Mills fut populaire auprès des jeunes du pays. En 1967, il contribua avec d'autres chanteurs folkloriques non traditionnels à la réalisation du coffret de neuf disques Chansons folkloriques du Canada : Collection du Centenaire (RCA-RCI CS-100 et 5-ACM 29) et rédigea les textes anglais de la brochure qui l'accompagnait. Alan Mills devint membre de l'Ordre du Canada en 1974. Sa bibliothèque et ses documents personnels ont été déposés à la Bibliothèque nationale du Canada.

Livres De Chansons

Alan Mills Book of Folk Songs and Ballads (Whitcomb & Gilmour 1949); réimpr. sous le titre Folk Songs for Young Folk (BMIC 1957).

Songs of Newfoundland (BMIC 1958).

MILLS, E. FOWKE et H. BLUME, Canada's Story in Song (Toronto 1960).

Chantons un peu (BMIC 1961).

MILLS et R. BONNE, I Know an Old Lady (Rand McNally 1961).

Favorite French Folk Songs (Oak 1963).

MILLS et Carroll RINEHART, Holiday Songs (Bowmar 1966).