Invention du basketball

James Naismith invente le basketball en 1891 à l’International Training School du YMCA, aujourd’hui le Springfield College, à Springfield au Massachusetts. Entraîneur dans cet établissement, il y crée ce nouveau sport pour répondre au besoin d’une activité récréative d’hiver se pratiquant à l’intérieur, facile à apprendre et qui se joue en équipe. Il cherche à mettre au point un jeu privilégiant l’habileté plutôt que la force. Ses réflexions débouchent sur un sport d’équipe ayant pour objectif de marquer des points en lançant un gros ballon dans un panier (de type panier de pêche) placé à environ trois mètres au‑dessus du sol. À partir de ce concept, il définit 13 règles de base, notamment une série d’interdictions prohibant la course en portant le ballon et le fait « de donner un coup d’épaule à un adversaire, de le retenir, de le pousser, de le faire tomber au sol ou de le frapper par tout autre moyen ».

Les diplômés de l’International Training School du YMCA à Springfield contribuent à la diffusion du basketball dans le monde entier. Dans les années 1930, on y joue dans de nombreux pays et le basketball masculin est admis en tant que sport officiel olympique pour les Jeux de 1936.

Basketball au Canada

Beaucoup d’étudiants de l’International Training School du YMCA à Springfield sont canadiens, notamment Lyman Archibald, J. Howard Crocker et William H. Ball; ils vont contribuer à l’implantation de ce nouveau jeu dans tout le pays. En 1900, on joue au basketball masculin et féminin au Canada dans les associations et centres locaux du YMCA et du YWCA ainsi que dans des écoles et dans des clubs.

L’Association canadienne de basketball amateur est créée en 1923 à Port Arthur (aujourd’hui Thunder Bay) en Ontario. En tant qu’organisme officiel régissant le basketball au Canada, sa principale fonction consistait, à sa création, à aider les championnats nationaux masculins et féminins; toutefois, aujourd’hui, son périmètre programmatique s’est étendu pour inclure notamment la gestion et la progression des équipes nationales féminines et masculines, le perfectionnement technique des entraîneurs, la certification des officiels et des joueurs, des programmes pour les jeunes, la gestion d’un temple de la renommée, des services éducatifs ainsi que les activités de promotion et de financement. En 1973, l’organisation vote l’adoption des règles de la Fédération Internationale de Basketball Amateur (FIBA) prévalant à l’échelon international. En 1980, l’Association canadienne de basketball amateur est rebaptisée Basketball Canada avant de finalement prendre le nom de Canada Basketball.

Le basketball est l’un des sports les plus populaires au Canada. Selon le Canadian Youth Sports Report, en 2014, environ 354 000 jeunes âgés de 3 à 17 ans pratiquaient le basketball, ce qui en faisait la sixième activité sportive la plus populaire auprès de la jeunesse canadienne après la natation, le soccer, la danse, le hockey et le patinage. Parmi les nouveaux Canadiens (c’est‑à‑dire les jeunes dont les parents sont nés à l’étranger), le basketball n’était devancé que par le soccer.

Basketball professionnel au Canada

C’est au cours de la saison 1946‑1947 qu’apparaissent les premières équipes professionnelles canadiennes de basketball. Les Huskies de Toronto jouent lors de cette saison dans le cadre de la Basketball Association of America qui donnera plus tard naissance à la National Basketball Association (NBA). Le 1er novembre 1946, Toronto accueille le premier match de la ligue aux Maple Leaf Gardens contre les Knickerbockers de New York. Ce soir‑là, les locaux perdent la rencontre et l’équipe disparaît à l’issue de la saison. Sur la côte ouest, les Hornets de Vancouver jouent dans le cadre de la Pacific Coast Professional Basketball League lors des saisons 1946‑1947 et 1947‑1948 avant que cette ligue ne disparaisse. Il faudra alors plusieurs décennies avant que le basketball professionnel ne fasse son retour au Canada. Dans les années 1980, les équipes canadiennes commencent à jouer dans le cadre de ligues professionnelles mineures comme la Continental Basketball Association et la World Basketball League.

En 1994, une nouvelle ère débute pour le basketball professionnel canadien lorsque la NBA, la ligue professionnelle majeure aux États‑Unis, octroie des franchises à deux villes canadiennes. Les Raptors de Toronto et les Grizzlies de Vancouver, qui commencent à jouer en 1995, introduisent pour la première fois le basketball professionnel majeur au Canada. L’aventure des Grizzlies fait long feu et l’équipe déménage à Memphis dans le Tennessee en 2001. Les Raptors restent alors la seule équipe canadienne en NBA. Dans les années suivantes, l’équipe voit son soutien augmenter, avec un nombre croissant de spectateurs et de téléspectateurs. En 2005‑2006, le nombre moyen de spectateurs assistant aux matchs à domicile des Raptors s’établissait à 17 056, soit la 17e place au classement des 30 équipes de la NBA dans ce domaine, pour grimper à 19 825 lors de la saison 2015‑2016, propulsant la franchise torontoise à la quatrième place de ce palmarès. Entre les saisons 2010‑2011 et 2014‑2015, le nombre des téléspectateurs regardant les matchs des Raptors fait plus que doubler, passant de 108 000 à 246 000.

Les basketteuses et les basketteurs canadiens sont de plus en plus nombreux dans les équipes de la National Collegiate Athletic Association (NCAA) aux États‑Unis ainsi qu’en NBA, la ligue professionnelle masculine américaine, et en Women’s National Basketball Association (WNBA), son homologue féminine. Bob Houbregs, Bill Wennington, Rick Fox, Steve Nash, Cory Joseph et Andrew Wiggins font partie des Canadiens jouant en NBA. En 2005, alors qu’il joue pour les Suns de Phoenix, Steve Nash remporte le titre de MVP (joueur le plus utile) de la ligue, devenant ainsi le premier Canadien à recevoir ce prix.

Compétitions internationales

Le basketball fait son apparition comme sport masculin de démonstration lors des Jeux olympiques de 1904 à Saint‑Louis. Les Grads d’Edmonton, une équipe féminine, remportent une série de 24 matchs consécutifs disputés, à titre non officiel, dans le cadre des Jeux olympiques d’été de 1924, 1928 et 1936. En 1936, le basketball masculin devient officiellement un sport olympique. Cette année‑là, à Berlin, les Windsor Ford V8 représentent le Canada. L’équipe canadienne, essentiellement composée de joueurs venant de Windsor, en Ontario, renforcée par quelques basketteurs de la côte ouest, s’empare de la médaille d’argent, ne s’inclinant en finale que face aux États‑Unis sur la marque de 19 à 8. Le basketball féminin devient un sport olympique en 1976. Depuis 1936, aucune équipe nationale canadienne n’a plus remporté de médaille; toutefois, les femmes comme les hommes sont montés sur le podium lors des Jeux panaméricains et lors des Championnats des Amériques de basketball de la FIBA. L’équipe féminine canadienne a également remporté la médaille de bronze lors du Championnat du monde de basketball féminin de la FIBA, renommé plus tard Coupe du monde FIBA de basketball féminin.

Équipe nationale canadienne masculine de basketball (médailles)

Jeux olympiques d’été (hommes)

1936 Berlin, Allemagne Argent

Championnat des Amériques de basketball de la FIBA (hommes)

1980 San Juan, Puerto Rico Argent
1984 São Paulo, Brésil Bronze
1988 Montevideo, Uruguay Bronze
1999 San Juan, Puerto Rico Argent
2001 Nuequen, Argentine Bronze
2015 Mexico, Mexique Bronze

Jeux panaméricains (hommes)

2015 Toronto, Ontario Argent

Équipe nationale canadienne féminine de basketball (médailles)

Championnat du monde de basketball féminin de la FIBA (femmes)

1979 Séoul, Corée du Sud Bronze
1986 Vilnius, Minsk, Moscou, Union soviétique Bronze

Championnats des Amériques de basketball de la FIBA (femmes)

1989 São Paulo, Brésil Bronze
1993 São Paulo, Brésil Bronze
1995 Hamilton, Ontario Or
1999 La Havane, Cuba Bronze
2003 Culiacan, Mexique Bronze
2005 Hato Mayor, République dominicaine Bronze
2009 Mato Grosso, Brésil Bronze
2011 Neiva, Colombie Bronze
2013 Xalapa, Veracruz, Mexique Argent
2015 Edmonton, Alberta Or

Jeux panaméricains (femmes)

1967 Winnipeg, Manitoba Bronze
1979 San Juan, Puerto Rico Bronze
1987 Indianapolis, Indiana Bronze
1999 Winnipeg, Manitoba Argent
2015 Toronto, Ontario Or

Basketball en fauteuil

En 1946, environ un demi‑siècle après l’invention du basketball, des anciens combattants américains de la Deuxième Guerre mondiale jouent le premier match de basketball en fauteuil roulant dont on a gardé une trace. Rapidement, deux équipes canadiennes sont constituées : les Dueck Powerglides de Vancouver en 1950 et les Wheelchair Wonders de Montréal en 1951. Ce sport gagne très vite en popularité et, en 1968, les premiers Championnats du Canada se tiennent à Edmonton, en Alberta. Le basketball en fauteuil est l’un des sports les plus en vogue pratiqués par les athlètes présentant un handicap. Le Canada fait partie des meilleures nations au monde, tant chez les hommes que chez les femmes, et a remporté, depuis 1992, de nombreux Championnats paralympiques et Championnats du monde.